foie gras
0 10 minutes 1 mois

La cuisine française est célèbre pour ses délices. L’un des produits les plus mystérieux, qui est associé à de nombreuses légendes et à des disputes incessantes, est apparemment le foie gras. Ce superbe amuse-bouche froid est un mets de roi, qui fait depuis longtemps partie intégrante de toute table de fête. Le nom du plat est d’origine française et signifie « foie gras ». Il se présente comme un foie de canard ou d’oie, qui a été engraissé selon une technique particulière (gavage) et préparé de façon traditionnelle (torchon, terrine, parfait, etc.). À la seule évocation du foie gras, on imagine immédiatement les célèbres restaurants gastronomiques français, les exquis déjeuners du dimanche des grandes dames parisiennes, les élégantes soirées des dames influentes. Ce superbe amuse-bouche froid est un mets de roi, qui fait depuis longtemps partie intégrante de toute table de fête.

Cependant, on ne sait toujours pas comment préparer le foie gras et conserver toutes les propriétés nutritionnelles du plat, tout en le rendant incroyablement savoureux. Cet article est donc consacré aux méthodes de cuisson du foie gras, ainsi qu’à certains éléments de service. Après l’avoir lu, vous n’hésiterez plus à acheter ou non, à servir ou non nos excellents plats de foie gras. La réponse est OUI !

Conseils généraux pour la préparation du foie gras.

Si vous décidez de cuisiner vous-même cet aliment, nous vous recommandons d’utiliser l’une des méthodes suivantes, présentées dans les différentes régions de France :

Saupoudrer de sel et d’épices, et faire mijoter lentement dans son propre jus ; si vous le souhaitez, ajouter du lait et du miel.
Mélanger avec sa propre graisse en ajoutant des truffes (champignons spéciaux – un produit de charcuterie de plus) ; si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter du bœuf haché, et faire mijoter un tel mélange.
Noyez les aliments dans de l’Armagnac ou du brandy en y ajoutant des truffes et des épices, et faites-les mijoter.

Comment cuisiner le foie gras VS Comment le faire pour en gagner plus

La façon la plus simple de le préparer, mais en même temps celle qui demande beaucoup de technique, doit se faire en coupant le produit en tranches de 1,5 cm d’épaisseur et en le faisant frire dans du beurre ou de l’huile d’olive. N’oubliez pas que la poêle et l’huile doivent être suffisamment réchauffées pour qu’un morceau de foie gras soit immédiatement recouvert d’une croûte dorée et croustillante. Sinon, le noble mets sera irrémédiablement fondu dans la poêle. Si vous faites tout bien, ce grand mets en croûte croustillante restera soyeux, et son goût sera d’une douceur inouïe. Laissez la graisse s’écouler (ou mieux, séchez-la avec une serviette) et servez à ce moment précis. Les vrais connaisseurs de foie gras estiment que s’il reste une trace de graisse sur les lèvres après avoir goûté le plat, celui-ci est mal préparé. Différentes confitures, des fruits marinés et frais (pommes, poires, oranges, figues, pêches), des châtaignes accompagnent invariablement ce délice sur une assiette.

Une autre façon classique de cuisiner le foie gras demande, peut-être, moins d’habileté, mais tout de même une certaine connaissance des traditions, de la patience et de justes proportions. Le principe de cette méthode est assez simple : le foie gras cru est mariné dans un mélange de brandy, de sel, de poivre et d’épices pendant une nuit. Le lendemain matin, on ajoute des truffes et du vin de Madère à l’aliment mariné, et on le frotte dans une terrine (bol spécial en céramique) pendant au moins une heure jusqu’à l’obtention d’une masse uniforme. Ensuite, lisser le dessus à l’aide d’une spatule en bois, et placer dans un bain-marie au four, où le foie gras croupit pendant environ une heure. Après cela, recouvrez le dessus de graisse de canard ou d’oie et laissez le plat refroidir à la sortie du four.

Une petite information sur le service.

Ce mets délicat doit être servi frais, mais pas trop froid. Il est donc préférable de sortir le foie gras du réfrigérateur 15 à 20 minutes avant de le servir. Coupez-le en tranches d’environ 1 à 1,5 cm d’épaisseur, utilisez un couteau bien aiguisé et sans dents. Si le produit est encore un peu froid, passer le couteau sous l’eau chaude puis le sécher facilite la découpe.

Processus d’achat – que choisir ?

Lorsque vous achetez un tel produit, vous devez choisir l’une des deux approches de base suivantes : obtenir le produit brut et le cuisiner vous-même, ou acheter du foie entièrement cuit. Examinons plus en détail la première approche, qui nécessite une préparation immédiate du foie gras. Le foie gras frais se présente sous deux formes : réfrigéré et congelé. La durée de conservation du foie gras varie selon le type de produit : le foie gras réfrigéré se conserve de 1 à 3 jours (c’est pourquoi il est parfois difficile de le trouver), le foie gras congelé se conserve quelques mois (à une température de -18ºC). Travailler avec un produit congelé est un processus extrêmement complexe, qui requiert certainement le plus haut niveau de compétences culinaires. Cependant, même dans ce cas, il existe un risque que le produit fini ne réponde pas aux normes élevées de la cuisine française. Il existe un autre type de produit optimal – le produit sous vide, dont la durée de conservation est d’environ une semaine.

RECETTE DE FOIE GRAS DU CHEF AKRAME

 

  • Préparation : 50 min
  • Cuisson : 30 à 40 min
  • Temps de repos : 12 h
  • Pour 8 personnes

Préparation :

La veille au soir, préparez le foie gras. Mélanger le Cognac avec le poivre et le sel -boucher le foie sans enlever les veines. Placez au frais pendant 12 h. Le jour même, enroulez le foie gras dans un film plastique, puis faites-le cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’il atteigne 42°C à cœur. Laisser refroidir et laisser dans un endroit frais.

Condiment aux kumquats :

Laver les kumquats, puis les couper en deux. Les placer dans une casserole recouverte de vinaigre balsamique blanc, de sucre et d’eau. Portez à ébullition, puis laissez mijoter jusqu’à ce que le sirop soit réduit. Contrôlez la cuisson : la chair du kumquat doit être souple et la pointe d’un couteau doit y pénétrer sans résistance. Retirez et conservez le sirop de cuisson. Egouttez les kumquats, puis retirez les noyaux et la partie blanche. Passez-les au mixeur jusqu’à ce qu’ils soient réduits en purée. Tamiser la préparation, puis la placer dans une poche à douille.

Coulis de céleri-rave :

Épluchez le céleri-rave, coupez-le en deux et gardez une moitié pour la finition. Découpez le reste en gros cubes. Faites-les chauffer dans l’eau, le lait, le beurre et la gousse de vanille fendue et râpée. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, puis retirer la gousse de vanille. Mixez au blender avec le gros sel et le piment d’Espelette.

Les tuiles de pain :

Préchauffez le four à 170°C (th. 6). Coupez le pain en deux, puis en 12 tranches très fines de 1,5 mm de largeur. Posez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson, puis salez. Ajoutez un filet d’huile d’olive. Enfournez pendant 10 min, puis laissez refroidir à température ambiante.

Présentation et finition :

Couper le reste du céleri-rave en brunoise. Portez l’eau à ébullition, plongez-les pendant 2 à 3 min pour qu’ils soient al dente, puis égouttez-les. Dans le fond d’une assiette, versez le coulis de céleri-rave préalablement réchauffé et ½ cuillère à soupe de brunoise de céleri-rave chaude. Ajouter une touche de condiment kumquat, une tranche de foie gras de 1cm d’épaisseur (environ 40g). Saupoudrer de sel de Maldon et de poivre du moulin. Déposer une tuile de pain sur le foie et quelques feuilles de moutarde frisée. Assaisonner d’un filet d’huile d’olive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.