Les actions qui limitent les conditions de désinfection

Avec l’action humaine, nous parvenons souvent à briser les conditions aseptiques que nous avions précédemment créées, contribuant ainsi à la propagation des infections. Parfois, il s’agit simplement de repenser les situations du quotidien dans lesquelles il est facile d’agir correctement et de prévenir la propagation des infections en appliquant convenablement le contrôle qualité de santé en France.

Bio-nettoyage en milieu hospitalier : ce qui casse les conditions de désinfection

 

  • Personnel médical ou infirmier qui entre avec des chaussures de ville.
  • Manger, boire, bavarder, devant la porte ou dans la même salle d’opération.
  • Plus de masques portés, portés trop longtemps.
  • Gants déchirés. L’utilisation de gants ne dispense pas du lavage chirurgical des mains.
  • Mauvaise hygiène personnelle. Égratignures sur les mains ou symptômes d’infection non protégée.
  • Existence de courants d’air provoqués par l’ouverture inutile des portes, par des mouvements trop rapides ou par une circulation excessive de personnes à l’intérieur de la salle d’opération.
  • La politique de sécheresse de la région n’est pas correctement prise en charge. Les filtres de climatisation ne sont pas surveillés.
  • Appareils qui ne sont pas suffisamment décontaminés après une intervention et que vous restez dans la zone chirurgicale.
  • Peu de contrôle de la propreté et du nettoyage de la zone après les interventions.

Ce qu’il faut faire dans les zones non stériles pour ne pas casser le bio-nettoyage en milieu hospitalier

 

Il n’est pas nécessaire de parvenir à un relâchement des habitudes d’hygiène en ne se trouvant pas dans une zone critique.

Se laver les mains autant de fois que nécessaire, à la fois pour éviter d’être un vecteur d’infections et pour s’en protéger.

Ne pas porter de clous polis ni de bijoux pendant les heures de travail, De plus, les vêtements doivent être entretenus à tout moment de la journée, avec un uniforme complet. Même à la maison, ils doivent être lavés en ajoutant des désinfectants appropriés pour les textiles.

Les poubelles et sacs à linge doivent être parfaitement fermés.

Les chariots de traitement et les articles qu’ils contiennent doivent être maintenus en parfait état de nettoyage et de désinfection.

Ne collez pas de bandes de ruban adhésif sur l’uniforme avant d’effectuer une infusion, par exemple, car cela peut devenir un excellent moyen de transport des micro-organismes.

Bio-nettoyage des chambres des patients Covid+

 

Dans les salles où un patient atteint de la maladie de Covid a été admis, dans les salles où un examen a été effectué ou dans la salle d’opération, en plus de tout ce qui précède, après le nettoyage du terminal, une désinfection de la zone est effectuée.

Ce procédé consiste à appliquer une solution de peroxyde d’hydrogène avec une machine qui génère des aérosols de ce produit, avec pour fonction d’atteindre tous les coins et surfaces de la pièce, où il est parfois difficile d’accéder avec un procédé manuel; tout cela pour obtenir avec plus de sécurité que le nettoyage et la désinfection soient efficaces.

Enfin, une désinfection aérienne est également réalisée dans les espaces communs, tels que les bureaux ou les pièces à vivre, au moyen d’un autre système d’ouverture de valve qui nébulise un désinfectant à l’ammonium, à activité virucide.

Bon à savoir …

Dans certains hôpitaux, des progrès ont été réalisés en télémédecine face au coronavirus. La consultation téléphonique et la consultation vidéo sont mises en place dans de nombreuses spécialités, en particulier celles axées sur la prise en charge des enfants, des personnes âgées et des personnes atteintes de maladies chroniques qui doivent faire de fréquentes consultations, afin de réduire leurs déplacements au centre.

Des soins non en face à face sont fournis à toutes ces visites médicales pour l’évaluation initiale et le suivi des patients déjà sous traitement, dans lesquels aucune exploration n’est requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *