création site
0 5 minutes 2 mois

Conscient des avantages multiples du site web multilingue, vous souhaitez passer à l’action ? Vous avez bien raison de vous renseigner d’abord, car bien que ce soit faisable, ce n’est pas un jeu d’enfant comme certains le pensent. Cela demande du travail, de l’énergie et surtout du temps. Voici les étapes qui vous attendent pour créer vous-même votre site multilingue.

Traduire le contenu du site

Commencez par créer une page dans le premier niveau de navigation : le menu. Cela vaut pour toutes les langues dans lesquelles vous souhaitez traduire le contenu de votre site.Chaque page ou rubrique doit être renommée en fonction de la langue.Une agence de traduction web à Madagascar pourrait déjà vous être utile ici. Créez la page d’accueilen l’indiquant avec les mots « français »par exemple. Ensuite, supprimez les autres pages qui sontcréées automatiquement par la plateforme. Surtout, n’oubliez pas de garder une version du contenu sur votre ordinateur. En principe, le premier niveau de navigation du menu est occupé par les noms de toutes les langues disponibles : français, anglais, italien, allemand, etc. C’est une étape essentielle. Grâce à cela, les visiteurs verront instantanément que votre site est multilingue.

Intégrer du contenu pour la « première » langue

Maintenant, passons au cœur du site qui est le contenu. Pour ce faire, créez une ou plusieurs sous-pages en dessous de la page principale (celle qui est dédiée à lapremièrelangue).Vous devez avoir un aperçu dela structure de navigation pour la seconde version. Rappelons que les menus les plus efficaces sont ceux avec un nombre de pages limité. Intégrez toutes les informations que vous voulez fournir à vos visiteurs comme les textes, les images, les formulaires, etc. Ainsi le contenu est déjà prêt à être publié. Intégrez par la suitevos sous-pages pour informer vos visiteurs.Cela vous permettra de reproduire le même contenu pour les autres langues. À ce stade, vous n’aurez plus qu’à traduire les textes et vous ne perdrez pas votre temps à créer une page à partir de rien.

Insérerle contenu pour les autres langues

Alors que les menus et les sous-pages sont maintenant prêts, vous pouvez enfin enrichir la navigation du site. Afin de faciliter le processus, il y a la fonction« dupliquer la page ». Il vous reste alors à copier les sous-pages existantes dans une« première » langue en un seul clic. Les pages copiées se trouveront automatiquement dans le deuxième niveau de navigation. Elles sont juste en dessous des pages principales et indiquent les langues disponibles. Maintenant, passez à la traduction des noms des sous-pages. Exemple : pour la page « À propos de nous », cela deviendra « About us » pour la version en anglais. Bien sûr, vous pouvez insérer les sous-pages manuellement sans faire appel à la fonction« page dupliquée ». Cela vous fera un gain de temps précieux. Vous n’aurez pas à ressaisir chaque bloc contenu pour vos sous-pages.

Préférez répéter la même structure des sous-pages pour toutes vos pages web. Les visiteurs s’attendent à trouver la page « À propos de nous » traduite dans leur qu’ils veulent. Ne les décevez pas.

Traduire le contenu pour chaque page

Ça y est, l’échafaudage est prêt pour votre site web multilingue. Il est temps de traduire le contenu de chacune de vos sous-pages : textes, titres, CTA, textes alternatifs, etc.

Mais comment traduire au mieux votre contenu ? Il existe des outils en ligne comme Google Translate pour ce faire. Ils traduisent automatiquement. Toutefois, vous devinerez que votre contenu ne brillera pas en termes de qualité. La traduction humaine est mille fois mieux que la traduction des robots, surtout si vous voulez que votre contenu ait du sens. Les robots ne sont recommandés que si vous voulez simplement remplir vos pages sans penser au style d’écriture. Pour rappel, les fautes sont facilement repérées par l’algorithme de Google, ce qui peut nuire à vos points en termes de référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.