poele à bois
0 5 minutes 1 mois

De plus en plus de personnes optent désormais pour l’installation des poêles à bois ou des poêles à granulés dans leurs logements. En effet, ces appareils présentent souvent un meilleur rendement énergétique que la cheminée traditionnelle et leur installation est souvent encouragée par de multiples aides de l’Etat. 

Si vous hésitez encore entre l’installation d’un modèle à bois ou à granulés, cet article vous aidera à prendre la meilleure décision. 

Le confort d’utilisation

Parmi les critères décisifs lors de l’achat d’un poele Orléans pour la plupart des personnes est le confort d’utilisation. Sur ce point, le poêle à granulés s’avère être beaucoup plus pratique. En effet, le poêle à bois nécessite un rechargement assez régulier, voire environ toutes les 45 minutes pour une utilisation continue. Quant au poêle Orléans à granulés, il dispose d’un réservoir assurant une autonomie allant jusqu’à 24 heures. De même, le poêle à granulés dispose d’une bougie d’allumage et ne nécessite aucune présence pour son démarrage, contrairement au poêle à bois. 

La fiabilité de l’équipement 

Vu que le poêle à bois ne nécessite pas d’électricité pour fonctionner, il reste logiquement très fiable. En revanche, le poêle à granulés est composé de plusieurs composants électroniques, comme la carte de pilotage et la bougie d’allumage, qui rend l’appareil plus sujet aux pannes fréquentes. 

Par ailleurs, la garantie des deux équipements n’est pas la même. En effet, les poêles à bois disposent souvent d’une garantie allant jusqu’à 5 ans, tandis que les poêles à granulés ont généralement une garantie de 2 ans. 

La chaleur dégagée

Généralement, la chaleur dégagée par un poêle à bois est beaucoup plus intense que celle d’un modèle à granulés. Toutefois, avec un modèle à bois, il n’est pas rare de remarquer des écarts de températures importants dans l’habitation. D’ailleurs, la chaleur est souvent concentrée à proximité du poêle. Quant aux poêles à granulés, particulièrement ceux qui disposent d’une soufflerie, une meilleure répartition de la chaleur est souvent constatée. 

Pareillement, la régulation de la chaleur émise par un poêle à bois est souvent plus difficile que celle d’un poêle à granulés, qui est doté d’une sonde de température grâce à laquelle la quantité de granulés brûlés peut être ajustée. 

L’aspect esthétique

Un autre aspect important à tenir en compte si vous hésitez entre l’installation d’un poêle Orléans à bois et un poêle à granulés est l’aspect esthétique. Pour la flamme, il est évident que celle du modèle à bois est beaucoup plus chaleureuse, tout en étant plus lente et plus large. Par opposition, la flamme d’un modèle à granulés est souvent plus étirée. 

Quant au design et aux façades des équipements, il n’existe pas vraiment de différences entre les deux modèles. Il est possible alors de choisir le design qui répond le plus à ses envies et qui correspond à la décoration de son logement. 

L’entretien 

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas beaucoup de différences entre les deux modèles au niveau de l’entretien. En effet, pour le ramonage par exemple, les deux appareils sont soumis aux mêmes conditions, qui incitent qu’un minimum de deux ramonages s’effectuent par un. 

Pour l’entretien quotidien, il est moins salissant pour le modèle à granulés vu qu’il contient moins de cendres, mais la fréquence de nettoyage reste souvent la même. En revanche, le poêle à granulés nécessite un entretien approfondi une fois par an afin de préserver les performances de l’appareil. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *