probleme-chaudiere
0 5 minutes 4 mois

Vous renifler une odeur nauséabonde dans votre logement ? Vous constatez une augmentation inexplicable dans votre facture de gaz ? Il s’agit souvent d’une fuite qui vient de vos tuyaux ou bien de vos appareils fonctionnant au gaz naturel. Soyez prudent et essayez de détecter rapidement d’où viennent ces émanations désagréables. Voici les réflexes à adopter pour bien réagir en cas de suspicion !

Comment trouver une fuite de gaz  dans le logement?

Avant toute chose, il faut savoir qu’une installation de gaz sain est généralement inodore. Toutefois, si vous sentez une odeur suspecte, cela doit vous alerter !  En effet,  le gaz n’a pas d’odeur, mais pour réduire les risques d’accidents et d’explosions, il lui est ajouté du méthanethiol, afin de pouvoir le sentir en cas de fuite. Ce produit est d’origine pétrolière et ressemble à l’odeur du souffre.

Ainsi, il est important de connaître les différents niveaux de concentration du gaz dans l’air, afin de pouvoir déterminer sa dangerosité :

  • Si le gaz est présent à 1% dans l’air : il n’y a aucun danger particulier.
  • Si le gaz est présent à 5 et 15% dans l’air : il y a un risque d’explosion ou d’incendie.
  • Si le taux du gaz est au-delà de 25% : il y a un grand risque d’asphyxie surtout pour les personnes présentes dans la pièce. 

Si vous suspectez une fuite de gaz chez vous, vous pouvez localiser son origine par vos propres moyens. Par exemple, vous pouvez appliquer de l’eau savonneuse sur les tuyaux ou les joints. Si vous constatez de bulles, c’est le signe d’une fuite à cet endroit. Les émanations du gaz peuvent provenir de plusieurs endroits, n’hésitez pas donc à vérifier s’il y a un robinet mal raccordé, un écrou mal serré ou s’il y un appareil électroménager endommagé. Si rien n’a été trouvé, contacter en urgence plombier Paris 2, pour vous secouer.

Fuite de gaz : les bons gestes à adopter

Une fuite de gaz, quelle que soit son ampleur, doit être détectée et traitée immédiatement. Ne prenez pas de risque et adoptez les mesures de sécurité, dès la constatation d’une odeur suspecte dans votre maison.

Tout d’abord, aérez rapidement votre logement en ouvrant en grand les portes et fenêtres puis fermez l’arrivée de gaz. Lorsqu’une fuite survient, il est déconseillé d’utiliser l’électricité, les appareils  ménagers, les lampes, les téléphones fixes ou mobiles, les interrupteurs ou tout autre élément qui peut provoquer des étincelles ou une explosion.

Si l’odeur de soufre est importante et que le gaz brûle aux yeux, mettez vous rapidement hors de danger et quittez votre logement sans utiliser l’ascenseur. Prévenez immédiatement vos voisins et contactez les pompiers ou le GRDF sur le numéro d’Urgence Sécurité Gaz : 0 800 47 33 33.

 

Il est recommandé d’attendre le technicien en dehors de votre logement et non à l’intérieur. Si la fuite se situe dans les parties communes d’un immeuble ou d’un établissement, prévenez les voisinages sans utiliser la sonnette et les services techniques.

En bref, en cas d’une fuite de gaz, respectez les précautions de sécurité, aérer le logement et ne touchez aucune source d’étincelle !

Comment prévenir les éventuelles fuites de gaz ?

Il existe des gestes simples qui permettent de prévenir les fuites de gaz et de diminuer les risques d’accident ou d’explosion :

  • L’entretien régulier des installations de gaz est une opération indispensable afin de garantir la sécurité de votre maison.
  • Veillez à ce que vos pièces soient aérées et à ce que les systèmes de ventilation soient bien entretenus, etc.
  • Respectez les précautions de sécurité en cas de suspicion. réagissez avec prudence et ne mettez jamais votre vie en danger !

Découvrez par la suite : Fuite d’eau : comment la détecter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *