bon osteopathe

Pour soulager un certain nombre de douleurs, plusieurs personnes ont, désormais, recours à l’expertise d’un ostéopathe. Cependant, choisir un professionnel compétent n’est pas toujours si facile. Comment reconnaître un bon osteopathe ? Voici nos conseils.

 

Il faut noter que trouver le bon ostéopathe est une question de santé. Il est ainsi important, voire obligatoire, que vous teniez compte de ces quelques critères avant de fixer un rendez-vous.

 

  • Les promesses

 

Par des techniques manuelles indolores, le bon osteopathe soigne uniquement les troubles fonctionnels du corps qui touchent l’appareil musculo-squelettique, l’appareil digestif, l’appareil crânien et l’appareil circulatoire. Les douleurs peuvent être chroniques si elles sont apparues suite à une mauvaise posture et aiguës suite à un choc physique.

En aucun cas, il ne peut guérir une maladie lourde, inflammatoire et grave comme le cancer par exemple. Il ne peut pas non plus traiter une maladie héréditaire ni génétique. Certes, il pourrait apaiser les effets secondaires, mais jamais la pathologie proprement dite.

Par conséquent, méfiez-vous des charlatans qui proposent une séance à distance et qui promettent des soins miraculeux. L’ostéopathe ne fait pas de magies ! Si les problèmes ne sont pas de son ressort, il devra vous orienter vers un médecin traitant.

 

  • Le diplôme et les attestations

 

Le bon osteopathe doit avoir le titre d’ostéopathe. Il doit être titulaire d’un diplôme délivré par un établissement reconnu par le ministère de la Santé, comprenant la mention D.O. (Diplôme d’Ostéopathie).

Plus encore, exigez un professionnel inscrit dans le registre des ostéopathes de France (ROF) ou bien membre de l’Union fédérale des ostéopathes de France (UFOF) ou du Syndicat français des ostéopathes (SFDO). Ces derniers regroupent généralement de bons experts en ostéopathie.

Vous pouvez aussi rechercher un ostéopathe porteur du label « Eur Ost DO » si vous souhaitez être davantage accompagné par un praticien de confiance. Le label « Eur Ost DO » atteste la qualité de la pratique de certains professionnels.

 

  • Le déroulement des consultations

 

Vous reconnaîtrez également un bon osteopathe par la nature de ses séances qui durent en moyenne une demi-heure par consultation.

 

À la première consultation, il effectue d’abord un bilan complet de votre état et de votre situation, ce que l’on appelle souvent par anamnèse. Pour ce faire, il va vous questionner sur votre historique médical (maladies, opérations, traitements…). Il n’hésitera pas non plus à vous demander tous renseignements susceptibles de mieux cerner l’origine du problème (activités, métiers, habitudes, loisirs, etc.). Grâce à votre dossier médical ou vos radios, scanners ou I.R.M. s’il y en a ou bien à quelques tests médicaux qu’il demandera, il vérifie, en même temps, si l’ostéopathie vous est contre-indiquée ou pas.

 

Une fois que tout est OK. Il procède ensuite à l’inspection ou à l’analyse. Il va observer le comportement de votre corps, des articulations, des muscles et des tissus en vous réalisant des tests de mobilité. Il va observer comment vous vous tenez debout, vous vous penchez en avant…

Ici, vous êtes sollicité à se mettre en sous-vêtements afin qu’il puisse établir un diagnostic efficace.

 

Enfin, l’ostéopathe passe par la phase traitement. Celle-ci va se poursuivre en plusieurs séances jusqu’à ce que vous serez complètement rétabli. Elle consiste à faire les réajustements nécessaires liés à vos troubles en utilisant uniquement les mains. Ce traitement ostéopathique diffère d’un problème à un autre ou bien d’une personne à une autre. Il peut être structurel, fonctionnel, crânien faciale…

Dans tous les cas, le bon osteopathe procède toujours avec douceur, sans provoquer aucune douleur. Vous pouvez toutefois sentir des petits craquements, de temps en temps, mais normalement ceux-ci restent indolores.

Lisez oar la suite, comment bien choisir son dossier massant pour le dos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *