consultant en immobilier

Souvent confondu avec un agent immobilier, le consultant immobilier n’a pourtant pas les mêmes missions.

Le métier de consultant immobilier est exigeant et aucun jour ne se ressemble dans ce métier.

Consultant en immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, le métier de consultant dans ce secteur consiste à conseiller, négocier, dénicher des logements pour une clientèle exigeante et variée.

Pour devenir consultant en immobilier, il faut au moins un bac+2. En effet, les formations pour devenir consultant dans ce secteur sont très variées. On peut passer par une école de commerce, un BTS…

Un consultant en immobilier est différent d’un agent immobilier. En effet, le consultant est mandaté par les agences pour rechercher, négocier, évaluer des biens… cependant contrairement à l’agent immobilier, il ne peut pas signer d’actes juridiques.

Les missions du consultant sont très variées. En effet, il peut aussi bien rédiger des annonces sur des sites immobilier qu’estimer la valeur immobilière de certains biens. Il peut également conseiller les acheteurs dans l’acquisition de leur futur bien.

Un consultant immobilier peut travailler pour un cabinet ou être indépendant

Consultant en immobilier : quelles compétences ?

Comme pour tous les métiers de conseils, le consultant en immobilier se doit de posséder plusieurs qualités.

En effet, le consultant se doit d’être très bon dans le relationnel afin de pouvoir communiquer au mieux avec toutes les parties présentes. Il doit aussi être capable de s’adapter aux volontés et aux envies de ses clients. De plus, le consultant se doit d’être aussi très réactif afin que les transactions se passent pour le mieux.

En plus, il se doit également d’être doté de véritables compétences commerciales afin de pouvoir négocier les biens très facilement et d’en obtenir les meilleurs prix.

Pour terminer, le métier de consultant en immobilier est très exigeant. En effet, il faut savoir s’adapter aux différentes missions que l’on doit réaliser chaque jour. De plus, il faut également posséder de nombreuses compétences pour faire une bonne carrière dans ce secteur d’activité.

Le rôle du notaire dans l’achat de la maison

Lorsque vous achetez une maison, au-delà du prix, vous devez assumer une série de frais tels que ceux du notaire Finistère, l’inscription au registre de la propriété ou les taxes correspondantes. L’acheteur et le vendeur peuvent s’entendre sur la répartition des coûts, bien que si elle n’est pas spécifiée dans le contrat, le nouveau propriétaire doit en assumer la majorité. Pour éviter une dépense importante, vous pouvez prendre en compte un certain nombre de facteurs pour économiser.

Les frais de notaire, obligation d’élever la vente au rang d’acte public, sont parmi ceux que l’acheteur devra assumer. L’acheteur peut décider chez quel notaire se rendre pour convenir du prix. Toutefois, il faut garder à l’esprit que le prix demandé par ces professionnels est réglementé par la loi, c’est-à-dire qu’ils doivent tous facturer le même prix pour des services identiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *