Les règles d’or pour éviter l’effet yoyo
0 6 minutes 2 semaines

Effet yoyo. Combien de fois avez-vous déjà entendu ce mot ? Connu aussi sous le nom d’effet rebond, l’effet yoyo est un terme utilisé dans la sphère de l’amincissement. Il s’agit d’un phénomène impliquant la prise des kilos perdus à l’aide de certains régimes alimentaires. Comme toute autre pathologie, l’effet yoyo peut être évité ou du moins, le risque de son apparition est réduit. Tour d’horizon des règles d’or pour prémunir l’effet yoyo.

Règle d’or n°1 : délaisser la monodiète

Dans le cadre d’un programme nutrition spécifique à la perte de poids, la monodiète revêt son importance. Elle est un principe alimentaire qui consiste à manger exclusivement une seule catégorie d’aliments en une journée ou pendant quelques jours. Ce type de régime garantit une perte de poids rapide, mais il ne doit plus adhérer à la phase de réajustement de programme.

Aussi, la monodiète se présente comme étant une restriction alimentaire sévère, qui risque de pousser l’organisme à rechercher les apports nutritifs qui lui semblent manquants. Non seulement vous avez à dire adieu à la monodiète, mais vous vous devez d’éviter aussi toute forme de privation alimentaire.

Règle d’or n°2 : éviter la privation alimentaire

Si vous êtes recommandé d’évincer la monodiète, ceci signifie que vous avez besoin d’adopter plusieurs types de régimes alimentaires. Là n’est pas encore suffisant. Vous avez même à manger tout, de manière à éviter ainsi toute privation alimentaire. Ce reflexe vous permet d’avoir tous les valeurs nutritionnelles dont votre organisme a besoin.

Dans le cadre de la minceur, manger tout implique de privilégier les aliments faisant l’objet d’un encas sain et les aliments soumis à une transformation industrielle restent toujours à éviter à tout prix. En quelque sorte, il vous faut manger presque tout, tout en équilibrant vos apports nutritionnels et le but étant de prévenir à la fois les carences alimentaires et les excès alimentaires.

Règle d’or n°3 : limiter les grasses des viandes

Les lipides issus des viandes vous sont d’une grande utilité tout au long de votre vie, mais pour éviter que vous ne sombriez dans l’effet yoyo, ils doivent être équilibrés au maximum. Par exemple, vous avez besoin de limiter votre consommation de la côtelette et de l’épaule d’agneau.

L’échine et la côtelette de porc, aussi délicieuses soient-elles, doivent se manger en quantité modérée et le moins fréquemment possible. Tout ceci est non seulement à consommer en quantité modérée mais parfois à remplacer même par les viandes maigres telles que le filet et l’escalope de veau et la tête de cheval. La grande majorité des viandes blanches, c’est-à-dire les viandes de volailles, peuvent remplacer les viandes grasses.

Règle d’or n°4 : faire le plein des graisses végétales

Tout comme les graisses issues des viandes, les graisses végétales vous apportent le taux de gras qu’il vous faut, sans vous faire prendre du poids. Pourtant, les graisses végétales sont les meilleures de toutes les bonnes graisses. Elles sont ainsi présentes dans de nombreuses nourritures végétales. Certains fruits en conservent une bonne quantité, à savoir l’avocat.

Les cacahuètes et le beurre de cacahuètes sont aussi riches en bonnes lipides. Les références idéales en termes de graisses végétales sont les huiles essentielles telles que l’huile d’olive, l’huile de colza, l’huile de palme et l’huile de coco. Les huiles d’amande se classent aussi parmi les meilleures graisses végétales.

Règle d’or n°5 : s’adonner à des exercices physiques

Les réflexes alimentaires sont une chose, mais les exercices physiques sont une autre paire des manches. En effet, même si vous adoptez des régimes alimentaires bien équilibrés mais que vous vous privez des activités physiques, vous risquez toujours de reprendre les kilos que vous ayez perdus.

Vous devez ainsi ne pas épargner les moindres efforts pour vous adonner à des exercices vous permettant de garder votre poids de forme. Il ne vous faut pas devenir un sportif professionnel ; le fait de bouger et d’accomplir certaines tâches du quotidien vous est déjà très bénéfique : faire du jardinage, nettoyer les vitres, balayer la maison que ce soit par un balai ou par un aspirateur vapeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *