Mécanicien automobile

Le mécanicien est chargé de détecter et de résoudre les pannes mécaniques survenant sur le moteur d’une voiture. En plus d’exercer de manière traditionnelle, ce professionnel doit optimiser son expertise et accroître ses compétences suivant les évolutions du secteur. En fonction de ses choix, le mécanicien peut travailler en tant que salarié ou en indépendant. Découvrez les détails sur la rémunération et les possibilités d’évolution de cette profession.

Quelles sont les missions d’un mécanicien automobile?

Le mécanicien automobile est chargé de déceler l’origine d’une panne après que le propriétaire du véhicule ait constaté un problème. Pour ce faire, il utilise toute une série d’appareils de diagnostic fiables et effectue divers tests techniques. Après détection de la source du problème, il procède à la réparation ou au changement des pièces endommagées. Une fois les pièces de rechange installées, le mécanicien réalise des essais sur route pour effectuer les réglages finaux.

Outre les interventions d’ordre général, le mécanicien est également sollicité pour accompagner et conseiller le client durant le processus de réparation de sa voiture. Son avis peut également être indispensable lors de la vente ou l’acquisition d’un véhicule. En plus de travailler dans un garage, le mécanicien peut aussi proposer ses services sur les lieux d’un accident. La recherche de pièces détachées compatibles avec un type de moteur précis peut figurer parmi les tâches attribuées à un mécanicien.

Pour développer son activité de garage automobile, il est recommandé d’être présent sur les comparateurs de garage. Mecagoo référence les meilleurs techniciens de la mécanique automobile.

 

Quel est le salaire perçu par un mécanicien automobile?

Le mécanicien peut travailler en qualité de salarié pour un garage auto. Les conditions de travail notamment les horaires, les congés, les périodes d’essai ou les indemnités de licenciement sont réglementées par la Convention Collective Nationale ou CNN imposée aux entreprises opérant dans le domaine de l’automobile. Cette convention pacte fixe également les grilles de rémunération applicables selon les compétences et l’expérience des employés.

Si le mécanicien opérant avec un statut d’ouvrier à l’échelon 1 et travaillant 35 h/semaine touche 1 568 € brut/mois, celui à l’échelon 12 avec le même rythme de travail perçoit 1 963 € brut/mois. En revanche, le salaire de base d’un mécanicien disposant d’un CQP Mécanicien de Maintenance Automobile, un CAP Maintenance des Véhicules ou un TP Mécanicien de Maintenance Automobile est de 1 601 € brut/mois. Occupant un poste de chef d’équipe d’atelier, le mécanicien avec un statut d’agent de maîtrise gagne entre 1 870 et 2 484 € brut/ mois. Des primes et indemnités diverses peuvent s’ajouter à ces salaires de base.

 

Combien gagne un mécanicien automobile opérant en indépendant ?

Le nombre de clients, les prix appliqués et le montant des charges influent considérablement sur la rémunération d’un mécanicien automobile indépendant. D’autres facteurs comme l’intervention à domicile ou le statut juridique adopté impactent également sur son chiffre d’affaires. Si certains ont du mal à boucler leur fin de mois, d’autres parviennent à toucher jusqu’à 4 000 €/mois.

 

Quelles sont les possibilités d’évolution d’un mécanicien automobile ?

Pour évoluer au poste de mécanicien, le salarié peut suivre une formation dans le but d’obtenir un CQP lui permettant de se spécialiser dans un type de véhicule précis ou dans un type de réparation. En acquérant davantage d’expériences dans le domaine automobile, le simple mécanicien peut devenir chef d’équipe, chef d’atelier ou responsable de garage.

Il peut également aspirer à évoluer en commercial dans le domaine automobile ou à ouvrir son propre garage. Le mécanicien travaillant en indépendant et à domicile peut envisager d’ouvrir un garage et embaucher du personnel. S’il dispose déjà d’un garage, il peut prétendre à l’ouverture d’une annexe ou à étendre son activité.