Le déroulement de l'IRM
0 5 minutes 9 mois

Fruit de la dernière innovation technologique, l’IRM (Imagerie par résonance magnétique) révolutionne le monde médical avec les données précises et pratiques en 2 ou 3 dimensions qu’elle propose. Pour rappel, elle produit l’image de l’intérieur du corps pour permettre au médecin de confirmer son diagnostic, le résultat d’une radio ou d’un scanner. L’examen sera réalisé avec un appareil doté d’une caméra spécifique qui diffuse des ondes électromagnétiques. Comment se préparer à cet examen ? Comment se déroule-t-il ?

La préparation nécessaire avant l’IRM

L’IRM à Paris 18 est accessible à presque tout le monde, sauf aux personnes victimes de claustrophobie, de maladie rénale chronique et sensible au bruit. Mais, des précautions particulières permettent de pallier ces problèmes. Il suffit d’en faire part à votre médecin. Même les personnes enceintes peuvent réaliser cet examen codifié, après les 3 premiers mois de grossesse. D’ailleurs, des mesures de précautions spécifiques seront prises pour éviter que la diffusion du champ magnétique ait des impacts négatifs sur le fœtus. Mais, l’IRM est proscrite aux patients qui portent un matériel métallique à l’intérieur du corps. C’est le cas des prothèses, des cathéters, des défibrillateurs, des valves cardiaques, des clips chirurgicaux, du pacemaker ou du patch transdermique. L’appareil contient, en effet, un aimant qui pourra capter le corps métallique et le déplacer pendant l’examen. D’où l’importance de consulter un médecin avant de franchir l’étape.

Lors du rendez-vous post-examen, un professionnel médical déterminera si vous supportez le produit de contraste à injecter lors de l’examen ou pas. Il vous demandera également si vous avez une allergie. Si c’est le cas, il vous prescrira un traitement antiallergique préventif. Lors du rendez-vous, n’oubliez pas non plus de préciser à votre interlocuteur que vous êtes tatoué. Dans la plupart des cas, la partie tatouée est susceptible à la brûlure lors de l’IRM.

Concernant la préparation physique, il n’y a pas de précautions particulières à prendre. Vous pourrez tout manger. Portez juste une tenue pratique et confortable qui ne contient aucun bouton-pression ni fermeture métallique. Ne portez aucun objet métallique sur vous (pinces à cheveux, bijoux…).

La réalisation de l’IRM

La durée de l’IRM est de 15 à 30 minutes. Vous serez pris en charge par un technicien en radiologie. Il vous accueille dans la salle d’examen où vous trouverez un tunnel de 2 mètres de long environ. Il vous invite à vous allonger sur une table de l’appareil. Un centre du cylindre accueille la partie du corps à examiner. Lors du démarrage de l’appareil, la table glisse automatiquement pour vous conduire dans le tunnel qui contient l’appareil de l’examen. Rassurez-vous, vous pourrez respirer normalement à l’intérieur qui est équipé d’un ventilateur et d’un éclairage. Vous devrez rester mobile pendant l’IRM. À certains moments, le technicien vous demande également de retenir la respiration. Il est à l’extérieur de la salle, mais reste en contact avec vous via un micro, une sonnette et un interphone. Il sera attentif à vos demandes ou remarques et pourra vous rejoindre à tout instant. Notez que l’appareil diffuse un bruit bizarre tout au long de l’opération. Mais, vous pourrez porter des protections auditives. Une fois l’examen terminé, l’équipe médicale obtient une image de votre organisme, surtout de la partie examinée.

L’IRM se révèle souvent indispensable pour mieux connaître la source et l’évolution d’une maladie. Mais, il n’y a rien à craindre : une consultation sera faite avant l’examen. L’équipe médicale restera, en plus, à votre entière disposition pour vous aider à mieux vous y préparer et lors de l’examen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *