Insomnie confinement

Les deux confinements consécutifs ont ébranlé nos rythmes de vie et donc, notre horloge biologique. Ces troubles sont en effet une conséquence des nombreuses angoisses que nous vivons au quotidien, à cause de cette crise sanitaire. Pourtant, un bon sommeil est facteur d’une bonne santé et d’une meilleure immunité face au virus.

Cet article se propose de vous éclairer sur la question de l’insomnie et du confinement, et comment faire pour l’éviter.

Pourquoi notre sommeil est troublé pendant le confinement ?

Comme vous le savez certainement, nous sommes tous régulés par une horloge biologique. Celle-ci est propre à chaque personne et selon des habitudes bien propres à lui.

Tout changement dans votre vie, comme le lieu de vie, ou encore de nouvelles habitudes, un nouveau travail ou un nouvel événement, peut troubler votre sommeil.

En effet, depuis le début de l’épidémie et l’instauration des deux confinements, beaucoup de français ont vu leur horloge biologique changer. Ceux qui avaient l’habitude de dormir 22h ou à 23h, sont épris par des insomnies qui les empêchent de dormir plus tôt que minuit. D’autres n’arrivent plus à s’endormir avant 2h du matin.

Il existe pourtant plusieurs raisons qui expliquent ces insomnies pendant le confinement. D’abord, le climat dans lequel nous vivons tous est devenu de plus en plus anxiogène et tendu. Les réseaux sociaux, les infos à la télé ou à la radio, nous encombrent d’informations sur l’avancée de l’épidémie et provoquent ainsi beaucoup d’inquiétudes et de tension. Celles-ci vous empêchent d’avoir un sommeil profond régulier.

Penser à beaucoup de choses, se soucier des lendemains, sont également des facteurs favorisant l’insomnie, et qui se sont accentué durant les confinements.

Il y a également d’autres raisons qui peuvent expliquer ces troubles de sommeil pendant le confinement. Il s’agit de votre alimentation. En effet, avec le confinement, beaucoup ont certainement changé leurs habitudes alimentaires. Or, c’est une raison indéniable de nos troubles de sommeils, selon plusieurs scientifiques. Renseignez-vous plus en visitant le site https://www.cabinethypnose-strasbourg.fr.

Que faire contre les insomnies pendant le confinement ?

Les réveils nocturnes, l’insomnie et les difficultés à s’endormir, sont des troubles qui touchent de plus en plus de personnes pendant le confinement comme expliqué. Le climat anxiogène favorise ces troubles, qui peuvent tout de même être surmontés, grâce à quelques gestes quotidiens.

Les infos et les réseaux sociaux sont les premiers facteurs qui nous empêchent d’avoir de la sérénité. Durant le confinement, habituez-vous à ne plus utiliser les réseaux sociaux dans les 3h avant de s’endormir. Si vous voulez regarder la télé, favorisez des émissions plutôt culturelles, des comédies ou encore des concerts de musique, que les chaines d’info.

Ensuite, vous pouvez prendre des tisanes quelques minutes avant de vous endormir, afin d’apaiser votre esprit et relâcher votre corps.

Dans la journée, habituez-vous à faire quelques exercices afin de mieux évacuer le stress et les ondes négatives. Prenez des minutes pour respirer profondément, en fermant vos yeux, sans penser à aucun autre chose qu’à votre respiration. Vous pouvez également faire des étirements, tout en gardant le même rythme de respiration.

Finalement, vous devriez changer vos habitudes alimentaires et privilégiez les légumes et les fruits. Le soir, évitez les pâtes et les sucreries afin de pouvoir digérer facilement et dormir sans être agacé.

Les insomnies sont un problème à prendre en considération. En effet, bien dormir vous procure une plus grande immunité contre les maladies et principalement le COVID-19. Malgré le climat tendu, il existe de nombreuses solutions à mettre en œuvre afin d’en finir avec les insomnies durant les confinements. Bien dormir, c’est aussi éviter les cauchemars et les mauvais rêves.

Découvrez par la suite comment lutter contre la lombalgie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *