diagnostic immobilier
0 5 minutes 10 mois

Réaliser un diagnostic immobilier obligatoire pour une vente ou une location de bien immobilier doit être assuré par un diagnostiqueur professionnel ayant toutes les certifications nécessaires dans ce secteur. Généralement, chaque diagnostic demande entre 30 minutes à 60 minutes d’exécution. Cette durée dépend surtout de la superficie du bien. Afin que tout se passe bien durant votre rendez-vous direct avec votre diagnostiqueur, il y a quelques conseils à prendre en compte pour préparer l’arrivée du professionnel.

Préparer l’arrivée du diagnostiqueur

Après avoir pris un rendez-vous avec un technicien diagnostiqueur comme chez Diag immo malin, n’oubliez pas de lui envoyer un mail de confirmation pour son intervention. Cependant, vous pouvez lui demander un devis pour des diagnostics à réaliser. Le diagnostiqueur doit vous faire signer un ordre de mission de 8 jours avant son arrivée au moins. Mais ce n’est pas toujours le cas, vu les situations d’urgences de certaines demandes des clients vendeurs ou bailleurs. En communiquant avec le diagnostiqueur, il refera le point des diagnostics à réaliser. Il vous demandera aussi de lui procurer votre acte de propriété quand les diagnostics sont réalisés. Les factures de travaux, d’entretien, de consommation et les plans ou d’autres dossiers pourront vous être demandés concernant votre logement.

Les réflexes à avoir avant l’intervention du diagnostiqueur

La plupart du temps, lorsque vous fixez un rendez-vous avec un diagnostiqueur qualifié, c’est vous qui déterminer l’horaire de votre entretien. Ce rendez-vous concerne le temps du diagnostiqueur sur le chantier. Pour préciser l’heure exacte de son arrivée, l’expert vous la communiquera la veille de son intervention. À titre d’exemple, il est possible de prendre un créneau de 8 à 11 heures, il peut arriver vers 9 heures, cette heure vous sera précisée dans tous les cas. Avant l’étape de paiement, le temps approximatif sur place du diagnostiqueur vous seront indiqués sur le site du professionnel. Pour effectuer un bon dossier de diagnostics techniques ou DDT, le diagnostiqueur doit avoir accès à toutes les pièces du logement qu’elles soient à l’étage ou au rez-de-chaussée. Faites-en sorte que toutes les pièces soient accessibles pour faciliter le travail. Ne manquez aucun endroit : cave, garage, grenier, etc.

Le jour de l’intervention, assurez-vous que les appareils d’énergie comme l’électricité et le gaz sont tous en état de fonctionnement et alimenté. Aucun démontage n’est prévu par le diagnostiqueur pour mener à bien le diagnostic électricité ou gaz. Vérifiez aussi l’accessibilité à tous les appareils.

Le déroulement de la visite d’un diagnostiqueur

Vous devez accompagner le diagnostiqueur afin de lui faire visiter votre maison, lui montrer les autres locaux de votre établissement et les bâtiments annexes. Après, il va revenir seul dans chaque pièce pour effectuer les investigations qui lui seront nécessaires en fonction des diagnostics à réaliser.Une fois sur place, vous devez montrer au technicien toutes les pièces qui comportent le compteur de gaz, de l’électricité et les tableaux de répartition. Si le technicien a besoin de réaliser un diagnostic électrique, il demandera au propriétaire l’autorisation de coupure de courant. Cette intervention est nécessaire pour faire des tests pour le contrôle. Seulement, n’oubliez pas de débrancher les appareils les plus fragiles. Pour réaliser un diagnostic gaz, le diagnostiqueur peut demander l’arrêt ou la marche de votre chaudière. Lorsque toutes les indications nécessaires sont indiquées au professionnel, laissez-le travailler seul.

Avant le départ de l’expert, il est recommandé de demander un compte rendu oral. Les rapports seront ainsi faciles à saisir. Vous aurez un rapport écrit qui vous sera envoyé par courrier et par mail à l’adresse que vous lui avez communiquée. Le rapport reste une propriété de l’entreprise de diagnostic immobilier et ne peut être utilisé que si la facture a été payée en totalité. Découvrez par la suite quelles sont les conditions imposées par les banques dans le cadre d’un projet immobilier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *