immobilier

La pandémie covid-19 n’a pas été tendre avec les pays touchés et leur population. Sa présence a grandement impacté le développement de tous les acteurs impliqués sur de nombreux aspect. Cette crise sanitaire a laissé ses traces dans tous les secteurs tel que l’immobilier, l’économie, le tourisme… Tous en ont souffert et tentent irrémédiablement de se relever après un arrêt momentané de leurs opérations. Cependant, ces domaines n’ont pas tous été affecté de la même manière.

Certains ont été touchés plus que d’autres, dépendamment de la branche en question. Si certains ont frôlé la faillite ou une crise, d’autres s’en sont sorti, plus ou moins, indemne. L’assurance est un domaine essentiel dans la vie active. Souscrire une assurance est une attitude des plus responsables pour devenir un bon citoyen, et aussi contre les différents inattendu comme la pandémie. Que ce soit pour son véhicule, son habitation ou même la téléphonie, il existe de nombreuses offres accessibles pour tous les intéressés.

Chacun a ses besoins en termes de service assurantielle, et ça les compagnies en charge l’ont compris. Ainsi sur le marché des assurances, il y a toutes sortes de proposition possibles avec des avantages et des prix variés. Cependant, il faut faire un choix parmi toutes ces suggestions existantes et il n’y a rien de mieux pour ce faire que le comparateur assurance.
De ces derniers, il y a le domaine de l’assurance prêt immobilier qui n’en a pas retiré trop de séquelles.

 L’immobilier en crise

Depuis les premiers cas de coronavirus sur le territoire français, les autorités compétentes ont mis en place des mesures de prévention ainsi que des consignes variées pour cette crise sanitaire. Ces dispositions pour empêcher l’expansion du SRAS ou covid-19 ont été drastiques. De ces mesures, celle du confinement a été la plus contraignante. Les plus affectés étant les personnes qui n’ont pu recourir au télétravail, ou aux autres solutions alternatives pour la poursuite des activités professionnelles.

L’immobilier est de ceux qui n’ont pu qu’attendre les mesures de déconfinement pour pouvoir se redresser. Étant donné que pendant plusieurs mois, ce secteur était à un point d’arrêt dans ses activités. Et malgré le début d’application des précautions de déconfinement, le marché de l’immobilier a tout de même connu une grande récession dans son évolution. Au point que, l’Observatoire crédit logement/CSA prévoit une exclusion au crédit immobilier de plus de 200.000 ménages jusqu’au moins en 2021. Ces chiffres s’additionnent à un recul vis-à-vis du crédit immobilier dépassant les 30%. Ces données sont très alarmantes pour le développement de ce marché.

L’assurance emprunteur épargnée

Chômage technique, salaire incomplet et bien d’autres maux pour tous les travailleurs durant cette pandémie. Il en est de même pour toutes les sociétés et entreprises dont les activités ont soit été freinées soit complètement mises à l’arrêt. Et par extension de nombreux domaine et secteurs qui ont traversé ce gel.

À la vue de la crise que traverse le marché de l’immobilier, une crainte est palpable pour tous les secteurs connexes. Pourtant, il n’en est rien. L’assurance pret immobilier même relative au prêt immobilier s’en est sortie de manière relativement intacte. Nonobstant le gel du marché immobilier, les compagnies d’assurance ont, plus ou moins, réussi à s’adapter. Il est vrai que l’arrêt de tout contrat et transaction s’est fait ressentir dans ces sociétés en question. Cependant, leurs nombreuses autres activités assurantielles ont permis à ces entreprises de ne pas mettre la clé sous la porte.

Étant partiellement épargnées, ces compagnies d’assurances de prêt immobilier peuvent reprendre leurs activités sans trop de contrariété. Ainsi, malgré un marché ravagé par le gel et une crise économique fulgurante, Ces sociétés ne devraient guère prévoir de hausses de leur taux pour les prêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *